Quel ferment utilisé pour faire du yaourt ?

20 avril 2020
ferments pour les yaourts

Pour ceux qui ne connaissent pas, les ferments destinés à la fabrication de yaourt maison existent sur les marchés. Le plus commun est qu’à chaque yaourt réussi, on en réserve un pot pour constituer son prochain ferment. Tous deux contiennent des bactéries responsables du lait caillé et donnent la saveur tant attendue : très délicieuse et légèrement acidulée.

Pourquoi cependant faire un choix entre les deux ? En effet, il se peut que certaines personnes aient une préférence sur le type de ferment à appréhender, voyons les détails de chaque variété dans cet article.

Avant de choisir, il faut comprendre

Le lait pour devenir un yaourt est coagulé grâce aux bactéries contenues dans les ferments lactiques. Il s’agit de S.thermophilus et de L.Bulgaris, une réaction produite par l’interaction du sucre contenu dans le lait appelé communément lactose avec cesdites bactéries pour donner de l’acide lactique.

Les protéines laitières au contact de ce dernier confèrent aux yaourts une texture onctueuse. Un pot de yaourt déjà fermenté peut donc être servi en guise de ferment. Cependant pour commencer par le commencement, les bactéries dans leurs aspects naturels ont servi à la première fermentation lactique.

Les atouts des ferments en sachets

Il existe de nombreuses variétés de formules de ferment lactique proposé sur le marché bien que la base soit ces deux bactéries. Dédiés à la fabrication des yaourts faits maison, ils sont dosés au préalable pour faciliter la tâche aux consommateurs.

La plus connue étant qu’une dose correspond à un litre de lait. Il suffit de multiplier ou de diviser cette formule en fonction du nombre de yaourts à produire. Les préparatifs seront également plus simples en usant d’une yaourtière électrique, un appareil électroménager permettant un étuvage entre 8 à 10 heures à température convenable pour avoir du yaourt fait maison.

Elles sont conçues pour une capacité de 8 pots soit 125 ml pour chacune. Ainsi, un sachet de ferments suffira pour produire 8 pots de yaourt grâce à une yaourtière : la manière la plus simple de réussir ses pots faits maison.

Les atouts des ferments en pot

À la grande différence des formules en sachets, réaliser ses ferments est cette fois à la portée de soi-même. Il suffit de réserver le dernier pot pour le prochain préparatif. Si vous désirez alors un yaourt 100% naturel avec les mêmes ingrédients bio, il faut fabriquer du ferment fait maison.

Là encore, la yaourtière trouve toute son utilité : la production du ferment et également des yaourts. Le seul hic pour un tel choix est le dosage étant donné qu’un pot n’offre pas de dose précise. C’est pourquoi il est impératif d’adopter les contenances des yaourtières qui sont toutes faites en vue de constituer du ferment nécessaire à 1 litre de lait via un seul pot.

Bref, les solutions commercialisées offrent un bon dosage et surtout pour produire ses premiers pots alors que le ferment en pot est idéal si on veut avoir des yaourts 100% naturels.